Auteur et Portraitiste*
ROUTINE VISAGE CORPS HUILE_retouché.jpg

Judith & Juliette 2/2

Judith Levy et Juliette Couturier
Même Cosmetics

ROUTINE VISAGE CORPS HUILE.jpg
 

Même Cosmetics
Diffuseur de féminité   


Attardez-vous aux rayons cosmétiques d’une pharmacie et balayez les étagères des yeux. Si vous n’êtes pas pris d’un vertige vous serez a priori étonné de constater qu’il existe un nombre inouï de formulations visant à améliorer la moindre des petites contrariétés qui titilleraient votre corps. Magie de la science, les actions peuvent être combinées, vous permettant ainsi de combattre la sècheresse tout en déposant un léger voile satiné sur vos jambes assoiffées. Ainsi donc, les femmes seraient choyées. Toutes ? Judith et Juliette ont fait l’amer constat que celles qui devraient l’être particulièrement sont les oubliées des laboratoires pharmaceutiques. Qui ? Nos mères, tantes, sœurs, amies qui se battent contre un cancer ou sont en rémission et dont le corps mène une joute en levée, contre la maladie certes, mais aussi sa cohorte d’effets secondaires meurtrissant leurs chairs et leur féminité. Après deux ans de recherches, Judith Levy et Juliette Couturier viennent d’inaugurer leur marque de cosmétiques spécialement formulées pour les femmes concernées par le cancer : Même Cosmetics.
 

A la recherche de la meilleure formulation

Des planches de leurs futurs packaging débordent déjà de leurs cartons à dessins, l’univers de la marque qu’elles fantasment depuis 6 mois flottent dans leurs esprits vitaminés et pourtant lorsqu’elles s’installent dans leur bureau ce jour de janvier 2015, Juliette et Judith se demandent bien par où elles doivent commencer pour fonder leur marque de cosmétiques. Pour autant rien ne semble pouvoir entamer leur confiance. Leur projet, elles le savent, est audacieux et totalement inédit : proposer aux femmes atteintes de cancer une ligne de soins spécialement formulées pour elles. La formulation justement c’est le cœur de Même. Et Judith et Juliette en font leur premier chantier. 

Elles n’ont qu’une slide pour présenter leur projet et pourtant elles séduisent le directeur d’une usine de sous-traitant de cosmétiques qui fait aussitôt plancher ses équipes de Recherche et Développement. Et pour répondre aux besoins spécifiques des femmes concernées, Judith et Juliette s’invitent chez les oncologues les plus réputés, présentent leurs idées, interrogent, prennent des notes et affinent avec eux la liste des produits à créer.

« On craignait de ne pas être prises au sérieux et finalement les médecins nous ont tous écoutés raconter notre projet, on les sentait intéressés et c’est vraiment avec eux que nous avons dressé la liste des produits à élaborer. »

Au fil des mois, Juliette et Judith solidifient leur comité scientifique et instaurent des Ateliers Même pour faire tester à des patientes les produits en cours d’élaboration. Comme un miroir aux pressentis des médecins, ces femmes ont permis à Juliette et Judith d’ajuster au fur et à mesure leur gamme. 

" Le parfum par exemple, les médecins nous conseillaient unanimement de ne pas en mettre dans nos formules, or pendant les ateliers, les femmes portaient systématiquement leurs mains devant leur nez pour sentir. Pour elles, l’odeur d’un produit participe de son plaisir à l’appliquer. Avec elles, nous avons élaboré une fragrance légère qui est aujourd’hui présente à très faible dose dans nos produits."

Près de 10 mois ont été nécessaires au laboratoire pour assouvir les exigences des fondatrices de Même. La liste des produits qu’elles ne voulaient surtout pas voir entrer dans la composition des produits était fleuve : exit les perturbateurs endocriniens, les conservateurs douteux, les huiles essentielles (qui peuvent être allergènes pour des femmes plus fragiles). La valeur ajoutée de Même
c’est la confiance qu’elle assure aux femmes qui utilisent les produits
: la formulation est simple et courte et ses actifs reconnus pour leur efficacité.

Sans négliger l'apparence

Épaulées par les oncologues et approuvées par les patientes, Judith et Juliette façonnent les premiers produits Même dont elles ne négligent surtout pas le packaging. Car c’était bien là le point de départ : proposer des cosmétiques élégants, se confondant avec les produits de beauté plus classiques qui pourraient trainer dans une salle de bain. C’est tout l’enjeu de Même, insuffler de la féminité dans les corps et les âmes des patientes souvent agressées par l’image d’elle-même qu’elles côtoient dans leur miroir. Chez Même, les produits sont enveloppés dans des flacons doux aux teintes pastelles sur lesquels sont apposées des phrases comme des mantras, destinées à rebooster l’âme des malades. Pas de distinction non plus entre les produits dits spécifiques, spécialement pensés pour pallier les effets secondaires dus à la maladie - la brume pour le cuir chevelu par exemple- et les produits plus quotidiens qu’une fille pourrait emprunter à sa mère. 

Car c’est bien une histoire de femmes Même. Une communauté qui ne cesse de s’étoffer depuis près de deux ans, une armada de femmes qui se chuchotent des conseils sur le blog, la page Facebook et le fil Instagram de Même. Des muses ordinaires qui se battent contre la maladie et pour leur féminité.

Alors toi aussi bats toi comme une femme, puisque « même malade, je m’aime et tu m’aimes »